SYRACUSE et ses tragédies

 

La renommée de Syracuse est liée à son histoire grecque, quand la polis commandait sur les mers tout en réduisant la puissance des carthaginois et des romains jusqu’à devenir le premier grand empire d’occident. Il reste beaucoup de témoignages de cette époque comme la très célèbre Fonte Aretusa, une source d’eau douce dans le cœur d’Ortygie, liée au mythe d’Aréthuse et d’Alphée, célébré par de nombreux poètes et écrivains. Sous le tyran Denys l’Ancien, la ville connu une expansion exceptionnelle en Adriatique, où par la suite sont nées diverses colonies syracusaines, comme par exemple à Ancona, Adria ou encore à Issa. La mer Adriatique du IVème siècle était syracusaine.

duomoortigia


 l’intérieur du Parc Archéologique de Néapolis, dans le cœur antique de la ville, se trouve le théâtre grec, doté d’une excellente acoustique, qui était le siège des représentations oratoires et théâtrales, tout en animant la vie politique et culturelle de la ville. Aujourd’hui, il est le centre des célèbres représentations classiques (chaque année entre mai et juin). L’oreille de Dionysos, qui est une cavité artificielle née de l’extraction de la pierre est souvent le siège de spectacles estivaux d’une grande suggestivité. Vous devez absolument visiter l’île d’Ortygie (L’Ottiggia ou u scogghiu en syracusain, Ortygia, Ὀρτυγία en grec antique), qui constitue la partie la plus antique de la ville de Syracuse. Son nom dérive du grec antique ortyx (ὄρτυξ) qui signifie « caille ».

siracusa seaSIRACUSA_2045-05-07-45-1622